L’accueil familial salarié

La situation actuelle

Selon un rapport de l’INSEE publié en 2010, la population française continue de vieillir sous le double effet de l’augmentation de l’espérance de vie et de l’avancée en âge des générations nombreuses du baby-boom.

Les personnes de 65 ans ou plus représentent à l’heure actuelle un peu moins de une personne sur cinq et si les tendances démographique se maintiennent, la France métropolitaine comptera 73,6 millions d’habitants au 1er janvier 2060, soit 11,8 millions de plus qu’en 2007.

Le nombre de personnes de plus de 60 ans augmentera, à lui seul, de plus de 10 millions.

Ainsi en 2060, une personne sur trois aura plus de 60 ans.

De plus, quelque soit les hypothèses retenues sur l’évolution de la fécondité, des migrations ou de la mortalité, jusqu’en 2035 la proportion de personnes âgées de 60 ans ou plus progressera fortement.

Dans ce contexte général de vieillissement de la population et selon les mêmes projections démographiques de l’INSEE, 1,2 millions de personnes seront dépendantes en 2040 contre 800 000 actuellement. Par conséquent, selon le scénario le plus probable, le nombre de personnes dépendantes augmenterait donc, à lui seul, de près de 50% entre l’an 2000 et 2040.

Ce rapide constat laisse entrevoir la place de plus en plus grande qu’occupe et que va occuper dans les années à venir, la question de la dépendance des personnes âgées.

D’autres parts les départements doivent faire face aux besoins croissants que représente le manque de structures d’accueil adaptées aux adultes handicapés.

Une demande en constante augmentation face à une offre structurellement insuffisante.

En novembre 2005 et après un vaste travail de contrôle et d’évaluation, la Cour des Comptes publiait un rapport consacré aux personnes âgées dépendantes réactualisé en 2008.

Lequel rapport faisait ressortir que l’offre de prise en charge en institution d’hébergement reste globalement insuffisante et révélait par la même une baisse sensible entre 2003 et 2007, des taux d’équipement dans les différentes catégories d’établissements.

L’ensemble des établissements d’hébergements pour personnes âgées au 31 décembre 2007 offrait une capacité totale, y compris en accueil de jour, de 696 030 lits, dont les deux tiers en EHPAD, selon les chiffres du Fichier National des Etablissements Sanitaires et Sociaux (FINESS).

Cette capacité d’accueil mise en perspective avec le nombre croissant de personnes âgées laisse d’ores et déjà apparaître une incapacité d’accueillir en structures dédiées, plus de 100 000 personnes âgées dépendantes.

Or ce chiffre n’aura tendance qu’à croitre au vu des projections les plus réalistes qui prédisent une prévalence de la dépendance aux alentours des 1,2 millions de personnes d’ici l’an 2040.

Solution intermédiaire entre la prise en charge à domicile que la grande dépendance rend souvent impossible et le placement en EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes), dont le nombre de lits est structurellement insuffisant, l’accueil familial en petite structure répond à un réel besoin de prise en charge des personnes âgées ou adultes handicapés en venant compléter l’offre proposée.